La liquidité d’un actif représente son aptitude à être convertible en un moyen de paiement dans un délai court et sans perte de la valeur nominale (c’est-à-dire la valeur estimée au moyen d’une monnaie contemporaine).

Le meilleur exemple de liquidité est la monnaie elle-même. En effet, une monnaie a une liquidité parfaite puisque je peux obtenir un montant équivalent si je décide d’échanger ma réserve de monnaie contre de la monnaie utilisée dans mon pays… logique non ? Prenons un exemple plus compliqué, dans certains cas, une monnaie n’a pas forcément une liquidité parfaite : par exemple, au niveau national, s’il y a une défiance des individus vis-à-vis de leur monnaie, ils vont préférer utiliser d’autres moyens de paiement, diminuant la liquidité de la monnaie. Au niveau international, les monnaies ne vont pas avoir une liquidité équivalente. Par exemple, aujourd’hui, il ne pose aucun problème d’échanger en dollar ou en euro. Dans le futur, nous pouvons très bien penser que le renminbi (RMB : le vrai nom du yuan et il faut prononcer jeunminbi) aura une liquidité équivalente mais certaines monnaies sont moins liquides parce que personne ne serait vraiment tenté d’échanger avec (ou même d’accepter l’échange).

monnaie-zimbabwe

Toujours pas compris ? Prenons un exemple encore plus facile. Je collectionne des vieux jeux vidéo, mais alors très très très vieux. J’en ai un qui selon l’argus des vieux jeux vidéo, est estimé à 250 euros. Je souhaite le vendre mais personne ne veut me l’acheter… parce qu’ils estiment que cela fait trop cher pour un jeu vidéo : la liquidité de mon bien est donc très faible parce que même s’il possède une valeur nominale importante, personne ne veut l’échanger avec moi… :'(