Welfare State : Définition

Le Welfare State correspond à l’Etat-Providence.

Etat-Providence : Définition

L’Etat-Providence (ou Welfare State) est une conception de l’Etat, qui s’est imposée après la seconde guerre mondiale. Cette conception implique une forte intervention de l’Etat : celui-ci doit avoir un rôle actif dans la recherche du progrès économique et social.

Explication et autres

Premièrement, l’Etat-Providence peut dans certains cas uniquement désigner le système de protection social d’un Etat.

Deuxièmement, cette notion s’oppose au principe d’état-gendarme (ou état-protecteur). Selon cette définition, l’Etat reste cantonné à des fonctions non-économiques (tout ce qui sort de la sphère économique est du ressort de l’Etat, ce qui est dns la sphère économique est du ressort du marché). Cependant, il est admis que l’Etat a tout de même le devoir de prendre en charge les activités non-rentables (donc dans la sphère économique mais que les agents économiques ne peuvent prendre en charge).

L’Etat-Providence provient de deux hommes : Keynes et plus spécialement Beveridge (qui par ses rapport initia le principe). On associe alors progrès social et dynamisme du système économique : ces deux-là fonctionnant de pair. Recherche du Plein-Emploi, éducation et protection sociale participent au soutien de la demande et à l’entretien de la force de travail et répondent aussi aux besoins sociaux.

L’Etat-Providence a du se remettre en cause lors de la crise des années 1970 ou alors à considérer une conception plus restrictive de son intervention.