Homo-oeconomicus : définition

L’homo-oeconomicus est un modèle la de comportement humain basé sur les principes de maximisation et de rationalité instrumentale.

La rationalité instrumentale signifie que l’individu et plus précisément dans ce cas l’homo-oeconomicus effectue un calcul coût avantage afin de déterminer la meilleure allocation des ressources. La maximisation quant à elle, signifie que l’homo-oeconomicus cherchent à maximiser une fonction (qui peut être le profit, son utilité, etc.).

Ainsi donc, l’homo-oeconomicus est un agent rationnel, cela signifie donc qu’il a un système de préférence et que les choix qu’il effectue sont cohérents. C’est également un agent optimisateur, cela signifie qu’il cherche un maximum de satisfaction pour un minimum de peines (on retrouve le calcul coût avantage). Ainsi, le mot économique plus est un agent intéressé et égoïste.

L’homo-oeconomicus est une représentation abstraite de l’homme dans l’environnement économique. Il constitue le modèle dominant en sciences économiques et plus précisément dans les théories néoclassiques et leur descendance.

Il est largement possible de critiquer ce modèle. En effet, lorsque l’on parle de l’homo oeconomicus, on ne prend en compte que la sphère économique et même dans la sphère économique, on ne prend en compte que le point de vue néoclassique de l’agent économique. Or, afin d’avoir une compréhension globale de l’être humain, il nous est nécessaire de faire appel à d’autres sciences et surtout de sortir de la sphère économique. Ainsi, bien que ce modèle présente des faiblesses évidentes, car il n’inclut pas la psychologie, la sociologie, ou encore les sciences cognitives, il reste intéressant à étudier car il nous apporte tout de même des éléments de réponse. De plus, la mise en place d’un modèle, qui certes ne représente pas la réalité dans sa totalité, nous permet quand même de nous créer des grilles d’analyse.